Petit Pierre aide son grand-père à amasser les feuilles mortes dans le jardin. Il voit qu'un ver de terre essaie à nouveau mais sans succès de se faire un chemin dans la terre asséchée.
- Pépé, demande petit Pierre, on parie que je peux l'aider à se faire un chemin ?
- Impossible, répond pépé, un ver de terre est bien trop mou  pour faire un trou dans cette terre.

Pierre entre dans la maison, se dirige vers la salle de bains et prend  la bombe de laque de sa mémé. De retour, il asperge le ver avec la laque et attend quelques instants que la chose se durcisse. Puis il prend le ver et le pousse sans grande difficulté dans la terre.
Pépé émerveillé le félicite, ouvre son porte- monnaie et sort un billet de cinq euros.
- Tiens, dit il à son petit-fils, t'as bien mérité. Tu es un garçon facétieux. Donne-moi la bombe, je vais la ramener de retour dans la salle de bains.

Bien une demi-heure plus tard, un peu essoufflé, pépé revient et appelle petit Pierre. Il a de nouveau un billet de cinq euros dans la main.
- Mais pépé, tu m'as déjà donné cinq euros.
- Je le sais, mais ces cinq euros viennent de ta grand-mère